Sixième et dernier jour au Shell Eco Marathon 2016

Après la très bonne performance d’hier et la grande satisfaction de toute l’équipe, le Shell Eco Marathon de Londres n’est pour autant pas terminer !

 

Les concurrents Urban Concept des courses énergétiques avaient rendez-vous cette après-midi avec une course exclusive : Drivers' World Championship. Les meilleures équipes américaines et asiatiques étaient présentes pour rivaliser avec les équipes européennes. Le principe est simple, chaque catégorie de véhicule se dispute une course sur trois tours et les deux premiers ont le droit de disputer la course finale réunissant toutes les énergies propres.

 

Cependant, le Shell Eco Marathon est une course énergétique avant tout, une règle originale a donc été proposé : les véhicules y participant partiront avec 3/8 de la performance réalisée pendant les courses énergétiques, plus 30%.

 

Les équipes ont eu droit à des tours d’essai sur la piste avec leur nouvelle configuration optimisée pour cette course. Cityjoule a rencontré quelques problèmes pendant ses tours. En effet, la présence de fuite d’H2 a forcé l’équipe à remplacer une des piles et un problème mécanique l’a obligé à évacuer la piste. 
Malgré tout, Cityjoule était bel et bien présente sur la grille de départ avec un public curieux venu en masse.

 


14h : Après un départ timide, Cityjoule se retrouve rapidement en deuxième position derrière l’équipe néerlandaise de Twente. Notre pilote Corentin Tierce prend alors la course en main en repassant devant mais devra céder dans le dernier tour. Cette deuxième position nous permet tout de même de nous qualifier à la course finale programmée à 16h30.

 

 

16h30 : C’est parti pour la dernière course de ce premier Shell Eco Marathon à Londres. Cityjoule doit débuter en dernière position sur la grille de départ. C’est avec l’engouement du public que les véhicules se lancent pour acquérir ce titre. Notre véhicule remonte petit à petit les places tout en conservant plus d’énergie que les autres. Cityjoule finit les 3 tours en 5ème position avec 1/3 d’énergie non consommée. De plus, nous terminons cette course devant notre concurrent hydrogène ce qui est très satisfaisant.

 

 

Cette finale ferme la page de ce premier Shell Eco Marathon à Londres où notre équipe est passée par toutes les émotions. Du stress et de la pression ressentis pendant nos premiers essais, au soulagement de notre performance, en passant par la bonne humeur qui a pesée toute la semaine sur ce Shell 2016.

Pour récapituler, nous avons réalisé la performance de 1158 km/lee en finissant premier de la catégorie Urban Concept H2, et nous terminons 5ème mais 1er véhicules H2 de la première Drivers' World Championship.

Merci à tous pour vos messages de soutien tout au long de la semaine, nous espérons avoir réussi à vous faire vivre notre expérience de la meilleure des manières pendant ce Shell Eco Marathon London 2016 et vous disons à l’année prochaine pour de nouvelles aventures Polyjouliennes !!!!

 

<< Retour à la liste des articles